Pour un Front Uni des Organisations de l’Immigration et des Quartiers Populaires

Publié le par Idées à coudre

 

 

Pour un Front Uni des Organisations de l’Immigration et des Quartiers Populaires

le  à 11 h 25 min

 

Depuis plusieurs années le Forum Social des Quartiers Populaires mobilise des militants de l’immigration et des quartiers populaires de l’ensemble du territoire pour tenter de produire les conditions de l’émergence d’une organisation et d’une parole politique autonome de ces quartiers.

 

Plus récemment les « rencontres nationales des luttes de l’immigration » qui en sont à leur troisième édition se sont mises en place afin de partager les expériences militantes et envisager des perspectives communes. Les organisateurs de ces deux initiatives appellent cette année à les faire converger en les rendant complémentaires.

 

Le débat sur les perspectives qui s’enclenchera lors de la première initiative pourra ainsi être poursuivi lors de la seconde.

 

La situation faite à l’immigration et aux quartiers populaires depuis plusieurs décennies, la paupérisation, la précarisation et la discrimination qui touchent leurs habitants, les attaques grandissantes qu’il subissent (contrôles au faciès, crimes racistes, déni des droits les plus élémentaires : au logement, à la santé, etc.), etc. rendent nécessaire une dynamique de convergence susceptible d’accroître la force des initiatives militantes qu’exige la situation.

 

Dans le respect des choix de chacun, il est possible d’envisager un espace militant commun, un front uni des organisations de l’immigration et des quartiers populaires. C’est à cela que nous voulons travailler en appelant à la convergence des initiatives.

 

Paris le 2 octobre 2011

 

info sur le Forum Social des Quartiers Populaires : http://www.fsqp.fr/ 

info sur les Rencontres Nationales des Luttes de l'Immigration :http://luttesdelimmigration.org/

 

voir ci-dessous dans le blog d'Idées à Coudre

Publié dans Info à partager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article